ECHINACEE | Altaïr Plantes
Plantes; Altair; Bio; Demeter;
51559
post-template-default,single,single-post,postid-51559,single-format-standard,edgt-core-1.0.1,ajax_fade,page_not_loaded,,altair-ver-1.2.1,vertical_menu_enabled, vertical_menu_width_290, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
echinacee

ECHINACEE

Cette belle plante se dresse, impériale, sur une tige creuse très robuste, et présente le centre de son inflorescence, globe compact hérissé de fleurs un peu piquantes couleur marron ( d’où son nom : échinacée = hérisson !), aux papillons, nombreux et variés, qui la visitent tout l’été et l’automne : car elle perdure jusqu’aux gelées, et ses pétales d’abord très clairs puis rose vif, de la lévité s’abaissent progressivement vers le sol.

Sa partie souterraine résiste aux gelées les plus fortes, tout comme la plante entière résiste à la sécheresse de l’été. La racine est puissante, enchevêtrée : si vous faites l’expérience d’en couper un morceau minuscule et de le laisser sur la langue quelques minutes, progressivement toute votre bouche sera insensibilisée. Cette propriété se retrouve dans l’ensemble de la plante, jusqu’aux fleurs hérissées qui donneront les graines.

Les Indiens connaissaient bien et utilisaient cette plante, originaire d’Amérique du Nord. Elle n’a été redécouverte que récemment, et ses propriétés sont étonnantes.

Action antibiotique, antivirale, bactéricide et fongicide, cicatrisante et régénératrice des tissus, stimulante des processus de désintoxication du foie et des reins, anti-inflammatoire, et surtout stimulante immunitaire : elle augmente les mécanismes de défense de l’organisme et prévient l’apparition des maladies. Employée au début des infections, elle permet de les canaliser et de stimuler le corps tout entier.

Préparation : décoction (bouillir 10 mn) d’1 cuillère à soupe de racines pour 1 /2 litre d’eau froide non calcaire. Laisser reposer plusieurs heures. Boire 2 tasses/jour en préventif, 5 tasses/jour en curatif. Le lendemain, on peut réutiliser les racines qui ont servi la veille (faire bouillir de nouveau), celles-ci sont encore très efficaces !

echinace2

No Comments

Post a Comment